Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/4/d455463703/htdocs/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Bonnes Adresses Archives - Page 2 sur 3 - Esperluette
Browsing Category

Bonnes Adresses

Colonna, créateur de pizza

24 mai 2014
Colonna, créateur de pizza, restaurant paris 75017

La Corse, les pizzas, le tout « fait maison » dans le 17ème à Paris.

Découvert grâce aux Heures Heureuses (une balade culinaire dans Paris pour découvrir des restaurants grâce à une bouchée de leur cru à 2€), le repère corse de Colonna est une vraie bonne adresse. Ambiance un brin new-yorkaise, aux allures brutes de bistrot industriel avec aux commandes un chef créateur de pizza. Rien que ça.

On passe vite l’intitulé pompeux, qui s’avère par la suite plus que vrai. Ici, les accords sont parfaits, la pâte si fine qu’elle croustille sous la dent. Le secret de cette pâte, c’est qu’elle cuit en premier avec la base et que les ingrédients qui doivent rester frais pour garder toute leur saveur ne sont ajoutés qu’au dernier moment. Les garnitures sont faites maison (la caponata divine, la sauce tomate parfaite) & les produits évidemment très frais. Une jolie carte des vins & de la charcuterie corse pour débuter le repas, ou une burrata dodue arrosée d’huile d’olive. Puis vient la pizza, grande, appétissante, où tous les goûts apparaissent les uns après les autres, sauvés de la cuisson et gardant ainsi tout leur charme gustatif. Vous avez encore faim ? Bravo, c’est que vous avez l’appétit très large ! Une petite carte de desserts vous attend.

Vous avez peut-être décelé mon amour pour ce bout de terre merveilleux qu’est la Corse, et les souvenirs d’enfance que cela m’évoque en lisant les bribes de mon voyage l’été dernier… Chez Colonna, c’est peu ça, on a l’impression d’être comme chez soi, le repas de qualité en plus. A recommander. Très fort.

Les plus : L’invention de la pizza parisienne avec une base beurre et cornichons montés au blender, une saveur au top / Le goût, le choix pointu des produits, l’inventivité du chef !

A noter : N’oubliez pas de réserver, c’est quasiment indispensable ! 

Colonna Créateur de pizza / 34 rue Lemercier , 75017 Paris / Tél. : 01 83 76 03 68
 
 
Colonna, créateur de pizza, restaurant paris 75017

Colonna, créateur de pizza, restaurant paris 75017

Le chef Cyril Colonna ! ©Colonna, créateur de pizza

Colonna, créateur de pizza, restaurant paris 75017

©Colonna, créateur de pizza

 
 
 
Colonna, créateur de pizza
Vous aimerez peut-être mon voyage en Corse

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le café Instituutti à l’Institut finlandais

14 avril 2014
Café Instituutti, Institut finlandais

Pause cocoon à l’heure du goûter.

Dans la famille des cafés nordiques, je demande la Finlande ! Direction donc la rue des écoles, pour boire un verre avec vue sur le musée de Cluny, je nomme l’Institut finlandais ! N’hésitez pas à passer les portes de ce lieu, vous serez accueillis par une toute petite galerie-boutique qui met à l’honneur de jeunes designers finlandais puis, au fond, un café cocoon à l’ambiance épurée et reposante, l’Instuutti ouvert en partenariat avec le café Coutume, déjà reconnu pour son savoir faire caféiné…

HYGGE // Du blanc, du bois clair, des lignes épurées et des matériaux bruts, une musique douce, tout est pensé pour que votre halte à l’instituutti soit reposante et totalement HYGGE. Oui, « hygge », vous savez, ce terme scandinave (d’origine norvégienne mais très utilisé dans l’ensemble des pays nordiques et plus encore au Danemark), qui désigne une atmosphère jolie & intime où le bien-être est au centre de tout… Plus qu’une tendance, c’est un art de vivre, une mentalité, un état d’esprit. Vous pouvez dire qu’une déco est hygge car elle est douillette, chaleureuse. Mais vous pouvez aussi dire qu’un moment est hygge. Comme par exemple lorsque vous vous retrouvez le soir avec vos meilleurs amis et que vous buvez un très bon verre de vin accompagné de mets que vous aimez… Ou lorsque vous sirotez un jus de pamplemousse tranquillement dans un joli lieu comme le café Instituutti…

SOURIRE & FAIT MAISON // Ici, à l’institut finlandais, on est accueillis avec un sourire jusqu’aux oreilles. Ce jour-ci, il n’y avait certes pas de pâtisseries typiquement scandinaves comme les roulés à la cannelle ou les brioches finlandaises mais c’est parce que tout sent le fait maison. Peu de pâtisseries mais beaucoup de changement. Et c’est pas plus mal. Faites vous plaisir sur le café, ce sont des spécialistes. Pour moi, ce sera un grand verre de pamplemousse fraîchement pressé, j’avais bien trop soif. Et un cookie sablé. Etonnant et très bon. Jetez également un oeil aux boissons fraîches car elles sont originales, je reviendrais certainement goûter au jus de cornouiller… Quelqu’un a-t-il déjà testé ?

EYES AS BIG AS PLATES // Prochaine exposition photo à l’institut finlandais, le titre est tiré d’un conte norvégien où le monstre a des yeux aussi grand que des soucoupes… Avec ce projet, la finlandaise Riitta Ikonen et la norvégienne Karoline Hjorth ont décidé de personnifier les phénomènes naturels à travers des portraits de personnes âgées. Les images déjà présentes sur le site de l’institut finlandais laissent présager des photos d’une précision frappante, à l’onirisme et la poésie exacerbée.

Café Instituutti, Institut Finlandais, 60 rue des Ecoles, 75005 Paris / 01 40 51 89 09 / Du mardi au samedi de 9 h à 18 h & le dimanche de 10 h à 18 h

Exposition Eyes as big as plates / Du mercredi 30 avril au dimanche 14 septembre / Entrée libre

 

 

Café Instituutti, Institut finlandais

©David Foessel

Café Instituutti, Institut finlandais

©David Foessel

Café Instituutti, Institut finlandais

Jus de pamplemousse pressé & cookie sablé

Café Instituutti, Institut finlandais

Café Instituutti, Institut finlandais

Jus de pommes sauvages & Tiger Cake

 

 

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

La Pâtisserie Cyril Lignac

4 avril 2014
La Pâtisserie Cyril Lignac

Gourmand & Croquant  

Cher Cyril Lignac,

Je me risque à l’exercice de la lettre, à la manière des correspondances du « Tube » de Daphné Bürki… Je dois vous avouer un terrible secret. Jusqu’à cette semaine, je n’avais pas encore poussé la porte de votre fameuse pâtisserie afin de garnir comme il se doit mon quatre heures… J’avais pourtant déjà succombé au charme chaleureux de vos deux brasseries et j’avais même frôlé l’extase gustative, rien de moins, devant votre cabillaud cuit tout doucement, blanc cristallin, sur des petits pois au lard… C’était la toute première fois, il y a quelques années. Rien que ce souvenir, et c’était d’ailleurs le jour de mon anniversaire, suffit à me faire monter l’eau à la bouche.

L’autre jour donc, j’organisais savamment mon détour -ou plutôt non, disons que c’était franchement un aller retour juste pour vos belles douceurs, une traversée de Paris avec pour trophées une tarte citronnée pour moi & un Paris Brest pour Lui. Car oui, nous étions deux. Les Bonnie & Clyde du sucre. Les deux merveilles installées sur de jolies assiettes à dessert et l’élégante boîte tamponnée « Pâtisserie Lignac » offerte au chat, je me surpris à entendre votre accent chantant pour décrire mon choix parmi vos créations. Et vous disiez « ah là, cetTE tarte, elle a des courbes heIN, moi j’aimE bIen, ça donne envie de la MaINger ! » Et de l’engloutir aussi sec.

Et bien je n’avais pas votre blouse de chef ceinture noire ni votre regard énigmatique à la dégustation mais c’était tout comme. Ni une, ni deux, je me suis prise pour Mercotte. Je l’ai tournée, retournée pour en apprécier toutes ses rondeurs de starlette jaune soleil. J’ai aimé la pâte sucrée croustillante, sa crème, onctueuse et soyeuse mais surtout, plus que tout, j’ai aimé le coulis en pointes transparentes, véritable surprise, pépite d’acidité. A tel point que tout de suite, j’ai eu envie de hurler : « Pourquoi en si petite quantité ? Ce coulis était la clé, il est malheureusement muselé ! » Car Chef Lignac, lorsque je la fais chez moi, ma tarte au citron a certes l’allure d’une pâtisserie de mémé mais j’aime y retrouver l’aigre du citron qui fait barrage au gras du beurre, et qui remporte à coup sûr l’affolement -et l’émoi- de mon palais. Si vous le voulez, Chef, c’est avec timidité, les mains tremblantes mais beaucoup de plaisir que je vous donnerais ma recette… Et en échange, vous me confirez comment vous avez su me convertir à cette douce et folle confrérie du Paris Brest -car Clyde n’a pas eu d’autre choix que de partager-, moi qui n’avait jusqu’à présent jamais compris l’engouement des autres pour ce gâteau…

D’un vulgaire chou à la crème, vous l’avez transformé à mes yeux en temple de la noisette, douceur, gourmandise & régression rassemblées sous le chapeau doré du chou. Sans parler du trésor que vous avez caché à l’intérieur, concentré de goût à peine dévoilé aux yeux mais imparable en bouche, un secret qui fait de votre Paris Brest une véritable gourmandise.

En attendant, à coup sûr, je reviendrais car votre éclair gianduja, chef Lignac, m’a fait pétiller l’oeil et la langue. Je n’ai pas dit mon dernier mot ni sorti ma dernière cuillère…

Doucement vôtre, &sperluette.

 

Dans ses pâtisseries, Cyril Lignac officie aux côtés de Benoit Couvrand, chef pâtissier de renom qui a choisi de mettre son talent pour ce projet après plusieurs années passées auprès de la Maison Fauchon. Deux boutiques, 27 rue Paul Bert dans le 11ème (testée) & 2 rue de Chaillot dans le 16ème.

Je vous laisse sur le portrait sucré-salé du Chef Lignac, que vous pouvez retrouver ainsi que d’autres informations sur le site officiel du chef.

« Mon mot préféré : Gourmandise 

L’odeur que je préfère : Le chocolat 

Le bruit que je préfère : Celui de ma cuisine en effervescence 

Mon plat préféré : Une côte de bœuf de l’Aubrac sauce béarnaise 

Mon dessert préféré : Un éclair au caramel beurre salé 

Ma devise : Ne pas oublier d’où on vient pour savoir où on va »

 

La Pâtisserie Cyril Lignac

La Pâtisserie Cyril Lignac

La Pâtisserie Cyril Lignac

La Pâtisserie Cyril Lignac

 

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

Strobi, le lieu du crime !

6 janvier 2014
Strobi, bistro contemporain paris

Déposition culinaire.

Oui oui. Rien que ça. Une fois n’est pas coutume, je teste avec plaisir de nouvelles adresses que j’ai tout de suite envie de vous faire partager mais voilà, prise dans mon élan, emportée par ma gourmandise dévorante, j’en oublie presque toujours de faire des photos. Toutes celles de l’article seront donc issues de la page facebook du Strobi, lieu du crime, objet de l’enquête. Continue Reading…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Chocolat, Alain Ducasse

29 décembre 2013
Chocolat Alain Ducasse

La Chocolaterie selon Ducasse.

Vous l’aurez compris, j’ai un sérieux penchant pour le chocolat (je vous parlais il y a peu de tartelettes chocolat-café et du fameux chocolat chaud d’Angelina…) et comme le Père Noël est une personne bien avisée, j’ai eu la chance de découvrir sous mon sapin une belle tablette toute droit sortie de la Manufacture d’Alain Ducasse, située rue de la roquette dans le 11ème. Continue Reading…

Rendez-vous sur Hellocoton !