Django Unchained, Quentin Tarantino

17 février 2013
Django Unchained Tarantino

Le western selon Tarantino

Avant de lire la suite, mettez tout de suite ce son pour vous plonger dans l’ambiance… C’est bon ? Maintenant vous pouvez continuer.

Nouvel opus Tarantinesque, Django Unchained explose l’écran. 

-Pour son scénario, scotchant malgré ses 3h durant, oui je préfère le préciser mais seulement pour que vous alliez aux toilettes avant, car vous ne vous ennuierez pas.

-Pour Jamie Foxx, qui fait de Django une icône forte et intense, aux sentiments palpables et à la force grandissante tout au long de l’aventure,

-Pour Christoph Waltz, qui tient chaque dialogue de manière magistrale, irrésistible, lui, c’est simple, je l’adore.

-Pour DiCaprio, enfin méchant et parce que ça lui va si bien,

-Et pour Samuel L. Jackson, parce que le vrai méchant, c’est bien lui….

Django, c’est aussi…

-Toujours autant d’humour, des dialogues explosifs, parfois sans fin mais hilarants (la scène de la mission ku klux klan est pour moi désormais une anthologie, où les Monthy Python ne traînent jamais loin…), des chassés croisés ultra écrits où les acteurs jouent aux acteurs, les gentils voulant berner les méchants qui les épient…l’extase quoi.

-Et pourtant une facette de l’histoire US si sombre, l’esclavage, relatée selon Tarantino, scénarisée certes (n’en déplaise à Spike Lee) mais qui est filmée sans concessions, où les dialogues flinguent tous les stéréotypes politiquement corrects,

– Toujours beaucoup d’hémoglobine (une maison qui ne finit pas rouge sang du sol au plafond, criblée de balles n’est pas Tarantinesque), mais aussi de la chair qui vole, qui vit, qui souffre…

– Et une BO, comment dire…..j’en reste une fois de plus sans mot. Quelle puissance dans ce son, si bien placé, toujours au plus près de l’action, ou comment donner un maximum d’intensité à un passage ordinaire… L’anachronisme utilisé aussi justement, c’est toujours épatant.

Django, enfin, ce sont avant tout de magnifiques images, un cadre au millimètre près, une photo travaillée à l’extrême qui vous permet de constater que vous ne vous êtes pas trompés de salle dès la première seconde du film, OUI, c’est un TARANTINO. Django, c’est une histoire d’aventure et de vengeance, de sentiments, un regard sur l’histoire, un film, un grand film. J’avais jubilé en regardant Inglourious Basterds, Django n’a pas démérité.

 

Django Unchained tarantino

Django Unchained, Quentin tarantino

Django Unchained, Quentin tarantino

Django Unchained, Quentin tarantino

 

 

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

Laissez moi un petit mot !