Engrenages Saison 5

11 novembre 2014
Engrenages Saison 5

Très bonne série.

La série pour ceux qui ne connaissent pas

Engrenages, ce sont les affaires d’homicides dont est en charge la capitaine Laure Berthaud et son équipe. Avec ses fidèles collègues Gilou et Tintin, ils considèrent leur métier comme leur vie toute entière, quitte parfois à y mettre trop de coeur et perdre de vue les cadres de la lois. Engrenages, c’est donc une série policière vue du côté d’une brigade mais aussi jusqu’au bout de la justice lorsque les affaires atterrissent entre les mains des juges et des avocats. Et le lien, souvent compliqué entre eux.

Engrenages en 3 mots

Réalisme – Parce que les showrunners de la série font appel à de véritables policiers, juges, avocats…pour écrire les personnages et les actions le mieux en prise avec la réalité. Comme le font les séries américaines. Conséquence, les dialogues semblent sortis sur le vif et que tous les détails sont raccord avec la vie, la vraie. Les héros ont le cheveu en bataille, parfois gras. Ils ont des cernes et sont parfois mal habillés. C’est normal, ils ne rentrent pas toujours chez eux le soir, on est pris avec eux, leur crasse, leurs angoisses. L’identification est pleine. Les affaires sont elles aussi très bien écrites, subtiles, compliquées et nous forcent à nous creuser la tête aux côtés de Laure, Gilou, Tintin et les autres.

Photo – Oubliez les séries policières françaises à l’eau de rose, qui n’arrivent pas à la cheville d’Engrenages. Filmée avec un esthétisme travaillé, une photo parfaitement maîtrisée, Engrenages a définitivement une « pâte » de réalisation. Des lumières contrastées et légèrement désaturées, des couleurs sombres qui plongent le scénario de chaque saison dans des ambiances froides et incertaines.

Attachement – Impossible de ne pas s’attacher aux personnages tant ils sont pleins de vie, pleins de qualités mais aussi de défauts. On les aime pour ce qu’ils réussissent et aussi surtout pour ce qu’ils échouent. Les échecs qu’ils traversent, les désillusions du métier, tous ces éléments qui les rendent si fascinants sont dépeints et écrits avec tellement de subtilité qu’au fur et à mesure des épisodes, puis des saisons, les personnages s’ancrent profondément en nous. Parce qu’ils sont aussi évidemment parfaitement interprétés. L’une des forces de cette série résidant finalement dans le choix si pertinent de ses acteurs.

La saison 5 – attention spoiler pour ceux qui n’ont pas vu les saisons précédentes –

Elle a débuté hier soir sur Canal+ et est déjà disponible entièrement en VOD, 12 épisodes de 52 minutes, pour les plus chanceux -moi- ! Je n’ai regardé que les 4 premiers épisodes pour l’instant -l’intégralité demain…ahem- et cette saison ne déroge pas à la règle. Un double homicide qui implique une mère et sa fille, le capitaine Laure Berthaud en deuil et enceinte. Une équipe fragilisée face aux événements de la fin de saison précédente & des liens entre la hiérarchie et le parquet de justice encore plus tendus. Engrenages recommence sur les chapeaux de roue, avec une approche encore plus personnelle et plus centrée sur les personnages. Hâte de voir les épisodes suivants !

 

Engrenages Saison 5 Engrenages Saison 5 Engrenages Saison 5 Engrenages Saison 5 Engrenages Saison 5 Engrenages Saison 5

Retrouvez Esperluette sur facebooktwitterinstagram & pinterest !

Engrenages sur twitter

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply delphe 12 novembre 2014 at 12 h 10 min

    Heum j ai attrapé au vol la saison dernière Engrenages et j’ ai regardé les 2 premiers épisodes lundi dernier. Trop tard pour me refaire les premières saisons…Planning séries très chargé : Homeland, Scandal & Revenge. Et les « vrais »films!!!

    • Reply laura 18 novembre 2014 at 14 h 30 min

      Ah, ça va peut-être être difficile de prendre toute la densité des personnages d’un coup sur cette 5ème saison! Tu me diras ce que tu en as pensé car je suis curieuse de voir si tu accroches sans avoir vu les précédentes ! Moi ça y est, je l’ai vue en entier et même si j’ai qqs petits bémols, dans l’ensemble, c’est encore une magnifique saison pour une série au top !

  • Reply Phil 11 novembre 2014 at 19 h 52 min

    ça donne envie – le scenario, les acteurs … pour le reste, la mise en scène, je ne sais pas … je ne suis pas abonné à canal+
    Je suis fan de séries sur Arte

    • Reply Laura 12 novembre 2014 at 11 h 47 min

      Tu devrais tester Phil! Engrenages est maintenant disponible pour les 4 premières saisons en DVD et elle vaut vraiment le coup (digne d’Arte ;)) !

    C'est ici qu'on papote !