{Semaine Xavier Dolan} Les amours imaginaires

8 octobre 2014
Critique ciné Les amours imaginaires, Xavier Dolan sur le blog esperluette

Je vous en parlais hier, c’est la fête sur Esperluette ! Et oui, je m’organise mon festival personnel, une semaine entièrement consacrée à Xavier Dolan. Et d’ailleurs, quel jour sommes-nous ? MERCREDI ! Et mercredi, c’est journée tchi-tchaaa : aujourd’hui sort le waouh-complètementdingue-splendide-triste-drôle-poignant Mommy ! Attention, voici venue votre dose de rappel quotidien : allez le voir ! Ceci étant dit, mettons nos lunettes de Retour vers le Futur, et parlons en 4 mots du très beau second film de Xavier Dolan en tant que réalisateur, Les Amours Imaginaires, sorti en 2010 & en sélection officielle section Un certain Regard du Festival de Cannes 2010.

Histoire d’amour bancale

Marie & Francis sont des amis très proches. Mais voilà, lorsqu’ils rencontrent Nicolas, ils en tombent tous les deux amoureux. Va se mettre en place une relation malsaine où chacun essaiera de voir dans les non dits sa propre vision de leur histoire d’amour… imaginaire.

Amour

Ce film très pop, très coloré est certes un merveilleux écrin pour parler d’amour mais c’est aussi surtout, une histoire du fantasme amoureux. Une histoire sur ces idylles qui n’existent que dans l’imaginaire. Et donc de la déception qui en découle. De la rage qui poigne le coeur, de la rivalité et des concurrents qu’on veut évincer. L’amitié peut-elle y survivre ? Enfin et surtout, c’est un superbe manifeste sur l’amour, sous toutes ces formes.

Trio

Comme souvent chez Xavier Dolan, la notion du trio de personnages est centrale. Souvent, c’est pour mieux se confronter, s’apaiser, se réconcilier. Le trio divise, en laisse toujours un sur le carreau et les places sont tournantes. Bref, c’est une véritable clé scénaristique. Ici, Marie et Francis ne cessent de se tester mutuellement, et l’amitié forte qu’ils avaient jusqu’alors se fissure peu à peu… pour laisser entrer l’éphèbe Nicolas. Ce dernier, bel apollon aux boucles blondes, se complaît vite dans cette situation et semble vite tirer parti de l’attraction qu’il provoque.

Les aventures tortueuses et un peu malsaines de ce trio trouvent écho dans de courtes scènes de monologues laissant la parole à de jeunes amoureux éconduits ou déçus, qui viennent ponctuer l’histoire. Ces gimmicks, très fortement teintés de langue québécoise, sont comme de petites pastilles fraîches, qui malgré leur portée dramatique, sonnent souvent de façon très drôle. Elles dédramatisent autant qu’elles donnent toute l’ampleur nécessaire à la relation entre Marie, Francis & Nicolas.

Fantasme

Filmer le fantasme, la chose n’est pas aisée mais j’ai comme l’impression que Dolan, c’est son dada ça ! Les couleurs, la photo & la composition des plans si stylisées donnent lieu à de véritables tableaux filmiques. Subconscient, ressenti, Xavier Dolan transforme le réel pour créer de l’émotion. A l’image des interprétations différentes de Francis ou de Marie sur leur relation avec Nicolas.

Bang Bang

La bande son, encore une fois, est tellement importante qu’elle s’invite comme un personnage. Le magnifique morceau Bang Bang sonne alors comme l’alarme des sentiments qui s’affolent, emportant l’histoire vers des interprétations très personnelles. Ralentis appuyés, codes couleurs pop et costumes vintage sont autant de références au cinéma. Des postes du film que Xavier Dolan signe intégralement. De façon omniprésente.

 

Critique ciné Les amours imaginaires, Xavier Dolan sur le blog esperluette Critique ciné Les amours imaginaires, Xavier Dolan sur le blog esperluette Critique ciné Les amours imaginaires, Xavier Dolan sur le blog esperluette Critique ciné Les amours imaginaires, Xavier Dolan sur le blog esperluette Critique ciné Les amours imaginaires, Xavier Dolan sur le blog esperluette Critique ciné Les amours imaginaires, Xavier Dolan sur le blog esperluette Critique ciné Les amours imaginaires, Xavier Dolan sur le blog esperluette

Retrouvez Esperluette sur facebooktwitterinstagram & pinterest ! 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Scénario anticrise 11 octobre 2014 at 8 h 47 min

    Vu Mommy hier soir . Il y a un avant ce film. Aujourd’hui est le jour d’après.

    • Reply Laura 11 octobre 2014 at 8 h 59 min

      Hiiiiii je suis sur-excitée à l’idée que les gens le découvre ! Et tellement contente de voir que mon emballement est partagé ! Merci beaucoup d’être revenue poster un commentaire ici !

    Laissez moi un petit mot !