Better Call Saul, épisode 1

13 février 2015
Better Call Saul, prequel de Breaking Bad

Petite soeur de Breaking Bad. Rien que ça.

Y’a comme un goût de Fargo dans Better Call Saul. La loose du personnage, les situations qui tombent à plat, le mélange de gravité & d’humour. Et puis la façon de filmer la ville, l’environnement qui entoure le personnage. Et puis il y a la grande soeur, Breaking Bad et ses couleurs saturées, ses points de vues originaux. La volonté farouche d’instaurer la filiation dès le 1er épisode.

La scène d’intro en n&b, magnifique, lance le spectacle et donne le ton. On repart 6 ans plus tôt avant Breaking Bad, quand Saul Goodman ne s’appelait que James McGill. A cette époque, l’avocat déjà enclin à s’embourber dans des affaires véreuses, court après les affaires (qu’il n’obtient pas) & s’englue à priori dans une destinée morose. Il n’a encore qu’un bureau-placard sans fenêtre miteux à l’arrière d’un salon d’esthétique & roule dans un taudis de ferraille. C’est évidemment sans compter sur les ressources de l’avocat, toujours plein de ressort & de son flagrant génie pour s’en sortir. Ou pas.

J’avais étrangement peur que la série ne soit uniquement teintée de la drôlerie de Saul Goodman du Breaking Bad. Heureusement, Vince Gilligan et Peter Gould ont eu l’intelligence et l’audace de prendre son contre pied & de démarrer Better Call Saul avec toute la noirceur et la profondeur nécessaires pour en faire une bonne série. Better Call Saul en a sous l’aile. Et ça, j’aime.

Dois-je parler des apparitions, des références à Breaking Bad ? Non. Je vous dirais juste qu’elles sont subtiles et très bien amenées. L’entrée dans le champ de personnages déjà connus des services de Breaking Bad se fait magistrale & travaillée. J’aime. Quant au personnage de Bob Odenkirk, alias Saul, il prend déjà en un épisode toute la profondeur qu’il lui faut. Véreux certes, gauche sûrement, mais (hélas) au grand coeur. Je suis déjà attachée.

Vite, il faut que j’attaque le second épisode !

L’avez vous vu ? Qu’en avez vous pensé ?

Better Call Saul, prequel de Breaking Bad Better Call Saul, prequel de Breaking Bad Better Call Saul, prequel de Breaking Bad Better Call Saul, prequel de Breaking Bad

Better Call Saul

Mon article sur la recette (ultra réussie) de Breaking Bad

Mon article sur la série Fargo

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply DaysOfCamille 18 février 2015 at 18 h 10 min

    AAh je viens de regarder les deux premiers épisodes, j’aiiime! 🙂 Bisous

  • Reply Les décalées 13 février 2015 at 18 h 15 min

    Tout à fait d’accord avec toi !! Je rajouterais juste un point plus que positif pour le générique que j’ai adoré 😉

    • Reply Laura 13 février 2015 at 19 h 53 min

      Mais oui totalement pop & vintage ce générique !!! Au top !

    Laissez moi un petit mot !