Esperluette & les coulisses

4 octobre 2015
Farrow-and-ball x Esperluette
Conseils photo & gestion des couleurs avec Farrow and Ball

En montant le projet Esperluette, d’abord le blog puis la boutique, un des objectifs que je m’étais fixé était de progresser en photo. Il me reste encore beaucoup de chemin à parcourir mais produire à chaque fois le contenu visuel de mes billets ou les fiches produits du eshop est un excellent exercice !

Le visuel est pour moi essentiel. J’aime la photo, j’aime ce que l’on peut ressentir grâce à une image et lorsque j’ai monté le eshop Esperluette, j’ai placé au centre de mes préoccupations la mise en situation -et en photo- des produits que j’y propose. Voici donc quelques conseils photo -en toute humilité- ou plutôt ma manière de procéder pour construire une séance photo.

Couleurs, ambiances

Avant de débuter une séance photo, j’ai surtout des idées d’ambiances, de couleurs, de tonalités. Récemment, les produits que j’ai reçu sur le eshop étaient d’instinct très naturels. Des planches en marbre, un joli vase en béton, des cuillères de service en bois brut… Des matières qui m’ont de suite envie d’aller vers des tons neutres, naturels, bruts.

On m’a souvent demandé si j’avais des murs très colorés chez moi. Non, ce n’est pas le cas, je peins par contre des planches de medium avec de belles couleurs qui me servent de fond. J’ai eu récemment la chance que Farrow & Ball me propose de tester certaines de leurs teintes. Parmi elles, le magnifique Blue Gray (N°91) dont je suis tombée amoureuse. C’est un gris qui change totalement de tonalité en fonction de la luminosité. Du gris très clair, il prend des teintes de kaki lorsque le soleil se cache. Sa complexité me fascine. Il était parfait pour renforcer l’aspect brut de ces produits.

J’ai également joué avec 3 tonalités de bleu : le complexe et magnifique Dix Blue (N°82), le pimpant Blue Ground (N°210) & le profond et pigmenté Stone Blue (N°86). Le bleu crée des atmosphères froides et douces. Associé à des fleurs séchées d’hortensias, la composition devient poétique je trouve…

J’ai également craqué pour des teintes plus vives chez Farrow & Ball comme des jaunes ou même un rouge framboise dont je vous parlais prochainement…

Bref, tout cela m’a donné envie de créer un moodboard. J’ai utilisé pour cela le chouette template créé par Marie du blog Les Tribulations de Marie.

Farrow-and-ball x Esperluette

Objets & accessoires

Vient ensuite le moment de se creuser les méninges pour associer les produits, aller chercher l’objet qui complètera le tableau. Parfois cela vient tout seul et d’autre fois, il faut que je tente , re-tente & re-re-tente avant de trouver la bonne composition…

J’aime ajouter une touche de végétal à la photo pour apporter un peu de vie à la composition.

Lumière & prise de vue

Là aussi c’est parfois une certaine prise de tête. Je ne me suis pas encore bricolé de système d’éclairage performant donc je suis dépendante de la lumière du jour. Mon appartement est au 1er étage et là aussi c’est parfois une contrainte. Il faut donc que je prépare tout mon matériel et dès que la lumière se fait plus intense, c’est le branle bas de combat !

Farrow-and-ball x Esperluette

Feat les croquettes du chat !

Farrow-and-ball x Esperluette

Fond Blue Gray de chez Farrow & Ball

D’une manière générale, je me poste près d’une source lumineuse, dans la chambre ou dans la cuisine en fonction de l’heure de la journée. J’évite le contact direct avec le soleil qui « écrase » les couleurs de la photo. Il est d’ailleurs toujours préférable d’avoir une photo (légèrement) sous-exposée plutôt que l’inverse car cela se corrige plus facilement sous photoshop. Il faut ensuite bien régler sa balance des blancs & utiliser un pied pour stabiliser sa prise de vue ! Vous pouvez également placer une feuille blanche face à la source lumineuse (votre fenêtre) afin de rétro-éclairer votre composition.

En terme de réglages photo, étant donné que votre sujet est on ne peut plus docile (et fixe), concentrez-vous sur l’ouverture du diaphragme, représente par « f/xx ». Plus f est grand, plus l’ouverture est petite, et vice versa. Quelles conséquences sur votre photo ? La profondeur de champ et ses jolis flous ! Plus f est grand, plus la profondeur de champ est grande (et plus votre images est nette sur n’importe quel plan).

Pour capturer des détails de matières ou autre sur les objets, la faible profondeur de champ crée un flou intéressant afin d’isoler seulement ces éléments.

Retouche photo

Enfin, la dernière étape est la retouche photo. Je ne suis pas une pro sous photoshop donc je me sers des éléments de base. Je rectifie ma balance des blancs lorsqu’elle est mal faite (en ajoutant par exemple un léger filtre bleu lorsque ma photo est trop jaune), j’adoucie la luminosité, je réhausse les couleurs… et je retaille !

Farrow-and-ball x Esperluette

Fond Blue Gray de chez Farrow & Ball / Planche en marbre dispo sur le eshop Esperluette

Farrow-and-ball x Esperluette

Je ne prends pas encore mes photos en mode raw, ce qui me permettrait de vraiment pouvoir retoucher de façon plus approfondie, mais j’ai très envie de m’y pencher prochainement ! Si vous avez des conseils, je suis preneuse !

Eshop Esperluette

Farrow and Ball

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

13 Comments

  • Reply papaye 29 décembre 2015 at 14 h 23 min

    Ton article va beaucoup m’aider ! Le Papa Noël m’a apporté un appareil photo :) ça sera mieux que mon téléphone pour les photos de mon blog. Mais bien souvent je ne sais jamais comment trouver la bonne disposition, la bonne lumière, le bon fond… Ton astuce de peindre des planches de médium ça c’est une super idée ! En tout cas merci pour tes conseils, je vais les mettre en application. Bonne continuation !

    • Reply Laura 29 décembre 2015 at 21 h 49 min

      Ravie d’avoir pu t’apporter quelques conseils :-) Amuse toi bien !

  • Reply Elcid 27 décembre 2015 at 20 h 32 min

    Merci beaucoup pour cet excellent article, c’est vraiment intéressant de voir le processus de réalisation derrière les photos. Je commence un blog, est étant graphiste je porte une attention très particulière aux visuels, mais ce n’est pas toujours évident de faire de la photographie de produits, c’est un art à part entière. Avec tes explications, on se rend bien compte qu’il est tout à fait possible d’avoir un excellent rendu sans forcément investir dans du matériel professionnel pour l’éclairage et le fond. Pour ma part je travail généralement avec des feuilles de couleurs, mais la planche de médium peinte est une excellente astuce, ceci dit comment arrives tu à obtenir un aplat de couleur sans défauts ? (traces de pinceaux par exemple)

    • Reply Laura 28 décembre 2015 at 8 h 42 min

      Merci pour ce commentaire :-) Pour l’aplat de couleur sans défauts, il faut peindre avec un petit rouleau et après, lors du traitement sous photoshop, un simple réajustement de la lumière « gomme » les derniers défauts. Ceci dit, garder quelques défauts peut être aussi très intéressant à mon sens 😉 A bientot !

  • Reply Marie | Les tribulations de Marie 19 octobre 2015 at 15 h 32 min

    Laura ton moodboard est magnifique *_* j’adore! Je suis contente que ça ait pu te servir 😀
    et j’adore le principe de voir l’envers de la scène, tes photos sont superbes, c’est vrai que ça fait plaisir de voir toutes ces couleurs douces et vives même si j’aimais beaucoup le jaune rose orange bleu et vert pale 😉
    avec mon nouvel ordi je me lance dans le raw moi aussi je pourrais te passer lightroom si tu ne l’as pas déjà quand tu voudras te lancer 😉
    gros bisous et à bientôt
    Marie

  • Reply Days Of Camille 9 octobre 2015 at 17 h 18 min

    Haha j’ai l’impression de me reconnaître avec mon trépied .. 😀 Puis le mode Raw en tant que photographe est juste indispensable!!! :)

    • Reply Laura 11 octobre 2015 at 19 h 47 min

      Comme tu dis, le Raw, c’est la base ! Vivement que je m’y mette !

  • Reply Melle Blanche 5 octobre 2015 at 8 h 57 min

    Très pro !

    • Reply Laura 5 octobre 2015 at 8 h 58 min

      Merci !

  • Reply natachaaubry 4 octobre 2015 at 14 h 33 min

    Pour le raw, c’est la vie ! Une étape indispensable en photo. Il y a de très bonnes formations sur tuto.com pour ça :)

    • Reply Laura 4 octobre 2015 at 16 h 42 min

      C’est sûr que c’est une autre dimension en terme de retouche ! Merci beaucoup pour le conseil, je vais aller voir ça !

  • Reply Emilie 4 octobre 2015 at 11 h 50 min

    Sympa cet article, merci de partager ça avec nous… Ca m’inspire tout ça ! :) et j’adore toujours voir l’envers du décor ! Bonne idée, le medium peint, je pense que je vais exploiter ça! Bonne journée !

    • Reply Laura 4 octobre 2015 at 16 h 43 min

      Ravie que ça te plaise 😉 Belle journée à toi aussi !

    C'est ici qu'on papote !