Dexter (Spoiler)

1 octobre 2013
Dexter

Warning: Illegal string offset 'width' in /homepages/4/d455463703/htdocs/wp-content/plugins/jetpack/class.photon.php on line 473

Warning: Illegal string offset 'height' in /homepages/4/d455463703/htdocs/wp-content/plugins/jetpack/class.photon.php on line 474

Après une fin en eau de boudin, réconfortons nous avec un carnet de souvenirs par Jennifer Carpenter. 


Après sept saisons magnifiques, pourquoi la huitième entraîne Dexter dans les méandres insondables du flop scénaristique ? Jusque là, Dexter avait été surprenant. Fort et malin. Vicieux et malsain. Et pourtant si attachant. J’ai aimé le voir s’embourber dans des affaires insensées, j’ai frémi à l’idée qu’il puisse y rester & soufflé, parfois très fort, jusqu’au dénouement. Certains tueurs ont été magistralement servis par un scénario très bien écrit. Je pense notamment à Trinity, qui fera partie de mes saisons préférées… La facilité de Dexter à s’en réchapper a toujours été amenée finement, et ce n’était pourtant pas partie aisée. Alors pourquoi cette saison 8 bâclée ? Pourquoi avoir délaissé la fine couture en dentelle pour de grosses ficelles de chanvre ? Le Dexter jusque là froid et méthodique a été délaissé pour un serial killer au coeur grandissant. On aura compris, le Dr Vogel nous l’a d’ailleurs rabâché, ce sont des « qualités » qui ne font pas bon ménage ensemble… Et c’est justement là que le bas blesse, cette saison ultime de Dexter, timorée & édulcorée, appuie tellement certains changements dans le caractère et la vie du héros, l’empathie et l’attachement pour les nommer, qu’elle tourne le dos aux fans de la série. On ne reconnaît pas notre héros s’attendrir en un rien de temps du Dr Vogel, l’adoptant comme une mère sans se poser de questions. On s’énerve d’ailleurs de l’ambiguïté tellement attendue de cette femme sortie d’on ne sait où. Son fils (biologique), Oliver Saxon ou plutôt Daniel Vogel, qui aurait d’ailleurs pu faire un grand méchant dans une précédente saison rien qu’avec son regard glacial et fou à lier, se débat avec l’ébauche d’une écriture de personnage. La relation entre Dexter et lui, faisant d’ailleurs penser à une sorte de fraternité déjà usitée (en bien mieux) dans la série, n’est que le brouillon de ce que cela aurait pu être… sans parler de l’arrivée de Hannah McKay. Et alors, autant jusque là, je pouvais faire preuve de patience, autant dès que je l’ai vue, une alarme s’est mise à clignoter dans ma tête en hurlant « Attention, Attention, arrivée de Hannah McKay pour débloquer la fin de la série ! Dexter va retrouver des sentiments ! » Trop vite rabibochés (on se rappelle tout de même qu’il l’a joliment envoyée en prison), leur relation cousue de fil blanc n’arrive pas à émouvoir. Pire que ça, elle agace. Parce que Dexter en perd toutes ses qualités de finesse & de singularité qui faisaient la force de son personnage mais aussi car elle évince un autre personnage clé que j’aurais tellement aimé voir plus s’exprimer, celui de Debra.

Et oui, Debra fait partie de ces personnages devenus secondaires, et dont le scénario de la saison 8 s’est contenté de faire vivoter. Quinn (esseulé), Battista (personnage maintenant d’arrière plan), Mazuka (devenu père, mais à quoi bon ?)… Chacun connaît ses minis événements qui ne font que de petits ricochets dans l’eau du récit. Et Debra, que l’on avait connue débutante, puis conquérante, forte et obstinée est aujourd’hui délaissée. Peut-être une des plus grosses erreurs, à mon humble avis, dans cette saison. Je regrette le personnage que Jennifer Carpenter a mis si longtemps à construire. On s’y est tellement attachés. Et puis qu’en est-il de la relation si ambiguë qu’elle ressentait pour son frère ? Lieutenant Morgan n’est plus que l’ombre d’elle même. On pourrait le comprendre au vu de la fin de la saison 7 mais était ce nécessaire de la faire baigner dans un marais de dépression tout du long de ces derniers épisodes ? Et de la faire mourir ? Certes, cela en étonnera plus d’un puisque le spin off avait été largement annoncé pour son personnage mais je reste persuadée que son personnage aurait dû réchapper à cette série. Et franchement, quitte à la faire mourir, la jeter par dessus bord ?? Et connaître le même sort que tous les meurtriers que Dexter a tué ??? Le tout sur fond vert avec des lumières visuellement à vomir, limitant ainsi tout effet d’empathie ? Le tout sur un nombre innommable d’ellipses scénaristiques sur le bien fondé des rebondissements ? Moi je vous dis, si Debra avait été hospitalisée au Seattle Grace Hospital, ça ne se serait pas passé comme ça ! Une machine qui bip trop et Cristina Yang aurait déboulé dans la chambre au quart de tour !!! Visiblement à Miami, c’est une autre histoire. Quelle déception…

Au final, Dexter s’est entiché d’une sortie consensuelle et moralisatrice, à la limite du bien penser américain. Dexter a pêché, il se repentit. Il n’aimera plus et vivra en ermite, coupé de tout ce qui pourrait lui tenir lieu de vie. Une fin qui ressemble si peu à « notre Dexter »…

Bref, je m’accrocherais à mes souvenirs de cette série qui reste malgré tout une oeuvre admirable, au parti pris ultra intéressant & à la mise en scène jusque là irréprochable ! Et le dernier plan, malgré tout, très beau. Dexter, le regard loin et la larme qui coule. Sombre, très sombre. Comme dirait Harrison dans le dernier épisode : « Dexter, tu vas me manquer »… Alors, sans plus attendre, souvenirs souvenirs grâce au compte Twitter de Jennifer Carpenter, le tout en musique ! Est ce que pour vous aussi, cette chanson sent bon le sable de la plage de Miami, la guinguette de Battista, les donuts de Dexter et les châteaux de sable d’Harrison ?

 

Dexter

Dexter

Dexter

Dexter

« Miss my girl » / Jennifer Carpenter sur Twitter

Dexter

« Professionalism at it’s finest » / Jennifer Carpenter sur Twitter

Dexter

Dexter

Dexter

Dexter

« Me telling little Harrisons how season 7 ends » / Jennifer Carpenter sur Twitter

Dexter

 

  • Le compte Twitter de Jennifer Carpenter
  • Le site officiel de la série Dexter
  • La saison 8 sera diffusée à partir du 10 octobre sur Canal+
Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Anto 22 novembre 2013 at 16 h 34 min

    Avec le recul car je reste un grand fan de Dexter la série et de Dexter le personnage, il est vrai qu’il s’est franchement ramolli au cours des épisodes de la saison 8.
    Autant dans les épisodes et saisons précédentes, il a s’est laissé allé contraint ou voulu a des amitiés sanglantes et meurtrières qui ne me dérangeaient pas:
    – Le procureur Miguel Prado saison 3 qui s’est laissé allé à la part de noirceur que chacun peut avoir…
    – Lumen saison 5 amante et amie du crime
    Mais au cours de la saison 8 entre le Dr VOGEL, mère spirituelle dont il n’a pas eu besoin pendant 7 saisons, la formation de son disciple Zach Hamilton qui fait office de pierre Richard du meurtre lorsque Dexter le prend en main (la preuve il finira le crane découpé comme une simple victime alors qu’il voulait devenir serial killer en chef) et la belle Hannah…encore que je sois moins radical que toi à son sujet….peut être ne suis je qu’un pauvre homme tombé sous son charme glacial^^ D’accord tout de même sur le fait que leur relation me posait beaucoup de questions d’épisodes en épisodes (sincérité, finalité…)
    Moralité Dexter est un homme….. faible devant la beauté des femmes qui l’ont en quelque sorte lobotomisé et dont les dernières le mèneront si ce n’est à sa perte mais à sa retraite. Dommage Dexter tu étais si fort et efficace!!!!!
    Une ligne ou deux tout de même pour la belle Debra qui a su se dévoiler et qui a tout donné durant 8 saisons pour finir aussi tristement…pas de fin bisounours pour elle :( …et spéciale dédicace à Masuka qui m’a tellement fait rire, gros cochon va!

    • Reply Laura 22 novembre 2013 at 18 h 36 min

      « le pierre richard du meurtre », ahahah j’en suis encore pliée ! Très bonne analyse Anto, moi aussi je resterais une fan incontestée de Dexter mais la dernière saison et son maudit final me reste sur l’estomac. Pauvre Debra… et vive Masuka ! 😉

  • Reply JuL 6 octobre 2013 at 10 h 01 min

    C’est quoi cette fin moisie ? Il y a des images après le générique, un épisode bonus en 2014 ? Ah non ? Pourtant tu m’avais prévenu ! Je suis resté songeur un petit moment. Le mec se débarrasse de sa sœur adorée comme un de ces cadavres ; pourquoi pas dans une bâche plastique aussi pendant qu’on y est. Quitte à faire une fin bien pourrie, ils auraient même pu faire que Quinn se suicide dans le bureau de Batista et Mazuka meure écrasé dans le lab éventré par le cyclone devant sa fille. Cyclone, au prénom fort sympathique, qui n’apporte absolument rien. Dexter aurait disparu (pour faire le bucheron en alaska) en prenant sa voiture c’était pareil… bref… <- fin naze de commentaire en hommage à cette fin de série.

    • Reply Laura 6 octobre 2013 at 12 h 55 min

      Tellement d’accord…

    C'est ici qu'on papote !