Ma vie d’entrepreneure #1

9 juin 2016
entreprise et maternité
entreprise et maternité. bonjour.

C’est avec deux grands yeux bleus qui me regardent, des petits pieds qui s’agitent et une seule main que je vous écris cet article. Comme une envie de partager ce que je ressens en ce moment, de vous faire part des joies mais aussi des difficultés d’être entrepreneure. Et maintenant maman entrepreneure.

Il faut que je trouve mes marques. Voilà ma phrase préférée en ce moment. Ou la dure réalité de se rendre compte que j’ai vraiment du mal à allier les deux. Etre maman et continuer de travailler à la maison. Cela fait un moment que j’ai envie (besoin) d’écrire cet article. Mais je ne sais pas vraiment par où commencer. Rien de nouveau sur la planète je vous rassure, juste un constat et l’envie de me défouler. Et le blog, ça sert un peu à ça non ?

D’abord, avoir un enfant et être à son compte, c’est être un peu schizo sur les bords. Je vous explique. Il faut savoir recevoir les superbes brochures du RSI (régime social des indépendants) « On vous accompagne dans votre grossesse » & ne recevoir aucune aide à cause d’une loi bidon. Il faut donc dire que tu pars en congé maternité même si en fait tu ne peux pas te le permettre vraiment. Il faut aussi que tu reviennes de ce congé maternité alors même que tu n’y as jamais vraiment été. En fait, c’est même plus compliqué que ça. Dans ta tête, tu ne quittes jamais vraiment ton activité mais en réalité, tu n’as pas envie d’y penser. Bi-po-laire bon-jour. Avoir envie de ne penser QUE à Louise et ne pouvoir s’empêcher de lire et répondre aux mails, continuer de garder en vie les réseaux sociaux… Voir les chiffres de l’entreprise chuter (visiblement, je ne travaille donc pas pour rien car quand je prends du recul, ça dégringole), angoisser & pourtant préférer changer des couches et passer 3heures à faire des câlins à ma souricette d’amour plutôt que de créer une stratégie de relance. Et pourtant, Esperluette, c’est plus qu’un eshop, c’est ma nouvelle vie, celle que je me suis créée il y a à peu près 1an et demi. Que j’ai vu grandir, fleurir. Alors la voir se faner légèrement aujourd’hui me rend toute chose.

Puis arrive le moment où la sage femme (oui, l’accouchement n’est que le début d’une longue série de rendez-vous & de découvertes au niveau de son corps…) te regarde et te tend un post-it en te disant « Je vous ai mis le nom de quelqu’un de très bien, ça peut vous faire du bien ». Voilà, on y est. Bref, il faut que je me bouge.

Mes objectifs.

Ne pas me laisser dépasser par les problèmes personnels. La recherche d’appartement, les problèmes de mutuelle, de RSI et autres, pfiouuuu (cet objectif là j’en suis incapable, je l’avoue. J’ai une très faible tolérance aux problèmes administratifs & émotionnels. Voilà c’est dit.)

Adopter une vraie stratégie de relance du eshop. Et par là même, adopter les objectifs que je m’étais fixés depuis le début pour Esperluette : faire travailler de tous petits créateurs. Favoriser les toutes petites séries, le fait main et l’émotion. C’est dans cette optique que vous pouvez déjà retrouver les coussins de Marika Giacinti, les doudous de Main Sauvage, les bougies de Minette à Bicyclette. Et bientôt d’autres jolies choses !

Travailler et mettre encore plus en avant les photos que je fais. Dans l’idéal, il faudrait que je vous fasse un article après chaque shooting photo. (soupir) La photo, je crois que c’est une des parties que je préfère faire. (note pour la recherche d’appartement : lu-miè-re)

Communiquer envers la presse.

Me trouver des à côtés pour arrondir les fins de mois (voir carrément terminer les fins de mois). Faire de la rédaction de contenus, de la photo, monétiser le blog…que sais-je. Il faut que je trouve. Et c’est pas évident. Par où commencer ?

 entreprise et maternité entreprise et maternité entreprise et maternité entreprise et maternité

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

25 Comments

  • Reply Marion - marguette.com 23 juin 2016 at 14 h 19 min

    Eh bien ça me fait bizarre de lire ça… Je viens d’ouvrir mon eshop, je pense que dans mon couple l’arrivé d’un bébé se fera sûrement dans les premières années de mon entreprise et j’appréhende vachement le fait de devoir concilier les 2 aussi mais en même temps je ne veux pas me priver pour l’entreprise… enfin bon compliqué tout ça 🙂
    En tout cas je te souhaite pleins de courage et de réussite perso et pro !

  • Reply Hélène / Cool Machine 15 juin 2016 at 18 h 49 min

    Je n’ai ni conseil ni leçon à te donner Laura, mais je t’envois beaucoup de courage ! J’imagine à quel point tu peux en avoir besoin,
    Hélène

    • Reply Laura 21 juin 2016 at 18 h 04 min

      Merci beaucoup Hélène, c’est très gentil <3

  • Reply JuL 15 juin 2016 at 18 h 28 min

    Si tu as besoin de parler de vive-voix je serai toujours là (comme tu l’es pour moi). Je suis sûr que tout va bien se dérouler au final !!! Embrasse bien ma filleule et mon binôme de vélib’. A bientôt ma sœur d’adoption 😀

    • Reply Laura 21 juin 2016 at 18 h 04 min

      Yeah bro’ merci !

  • Reply Sarah - Les Jolis Mondes 10 juin 2016 at 23 h 43 min

    C’est cool que tu aies partagé ça avec nous ! Je crois vraiment fort en ton projet, j’adore ton e-shop et je suis sûre que tu vas trouver ton équilibre. J’aime beaucoup l’idée de proposer des objets de petits créateurs 😀 A bientôt Laura (on se voit à mon retour du Canada ?), bisous !

    • Reply Laura 13 juin 2016 at 16 h 27 min

      Merci Sarah, avec plaisir, en attendant, profite !! bises

  • Reply Laurence 10 juin 2016 at 22 h 41 min

    C’est normal de n’avoir envie que de coucouner son petit bébé, de vouloir lui consacrer le maximum d’une journée. Être jeune maman c’est un plein temps magique et bouleversant. Peut-être que pendant quelques temps, il faut insister sur le soutien familial et amical pour vous permettre de poursuivre l’activité professionnelle plus sereinement. Il faut déjà beaucoup de courage pour décider de devenir auto entrepreneur, alors pas de raison que ce courage vous abandonne ! À mon avis il faut mettre entre parenthèses certaines choses pour aller à l’essentiel, le temps que cette nouvelle vie se mette peu à peu en place. Et on dit souvent : 9 mois pour couver son oisillon= 9 mois pour arriver à trouver ses marques et trouver le bon rythme. Je ne doute pas que dans quelques années, quand votre petite puce rentrera de l’école après votre grosse journée de travail, elle vous aidera à confectionner les jolies enveloppes que esperluette nous envoie !

    • Reply Laura 13 juin 2016 at 16 h 27 min

      Merci pour ces bons conseils Laurence 🙂

  • Reply Nine Fait Style Genre 10 juin 2016 at 13 h 38 min

    Courage madame Perluette, je crois fort en toi et je ne suis pas la seule. Si tu as besoin d’aide tu dis, si tu as besoin de gâteau tu dis : je suis une assistante freelance, free of charge, always free for you !
    Des bisous

    • Reply Laura 13 juin 2016 at 16 h 28 min

      Ah madame V. …que d’amour, mon pti coeur déborde. C’est bein trop gentil <3

  • Reply Melle Blanche 10 juin 2016 at 10 h 05 min

    Nous sommes des caméléons, capables de s’adapter au contexte.Tu vas y arriver, t’inquiète pas. 😉

    • Reply Laura 13 juin 2016 at 16 h 29 min

      J’y crois ! 😉

  • Reply Soraya Lae 9 juin 2016 at 21 h 32 min

    Un petit mot d’encouragement parce que je te suis depuis longtemps mais c’est vrai qu’il y a parfois des périodes d’adaptation où on a l’impression de perdre pied et souvent la rencontre avec son enfant se vit de manière intense et la 1ère année peut être difficile…
    Il faut garder la foi, ta nouvelle vie va prendre forme et tu verras tu vas très vite reprendre tes marques et si ton shop s’est bien développé ça va reprendre petit à petit !!!!

    • Reply Laura 13 juin 2016 at 16 h 29 min

      Merci de ton soutien ! Bises

  • Reply Nathalie, Poisson Plume 9 juin 2016 at 20 h 39 min

    Coucou Laura,

    J’aime ton « parler vrai », tes coups de cœurs, tes doutes, partagés très simplement.
    Tout d’abord pense fort à ceci : ton eshop a bien monté, beaucoup progressé, pour pouvoir subir une baisse passagère. Il a monté car tu fais de l’excellent travail, que tes idées sont bonnes et que tu as tout donné.
    Maintenant, sois indulgente envers toi-même : un bébé, c’est merveilleux, cela donne un sens incroyablement fort à sa vie, on ne reviendrait en arrière pour rien au monde… et parallèlement, un bébé, c’est également une journée que l’on ne voit pas passer. Sans parler de la fatigue. Et du corps de la Maman qui a besoin de se remettre tout doucement.
    Je n’ai pas de baguette magique (si tu savais le nombre de fois où je constate tout ce que je n’ai pas fait pendant que mes enfants me demandent de l’aide pour les devoirs ou bien d’autres points… #frustration 😉 ), mais je sais une chose : ton monde va petit à petit se réorganiser autrement. Tu vas y arriver. Même si c’est un peu chaotique pour l’instant. (N’oublie pas de penser un peu à toi aussi, pour pouvoir reprendre des forces. C’est essentiel.)

    Bises-à-la-vitamine. Bonne soirée !

    • Reply Laura 13 juin 2016 at 16 h 30 min

      Merci d’avoir partagé ton expérience 😉 et je prends avec plaisir les bises à la vitamine ! A bientôt 🙂

  • Reply Julie Fleurdementhe 9 juin 2016 at 18 h 38 min

    Je ne peux que te souhaiter de trouver un equilibre… peut être rencontrer d’autres mamans entrepreneurs ? Bisous

    • Reply Laura 13 juin 2016 at 16 h 31 min

      En effet, c’est une très bonne remarque 😉 bises

  • Reply Marie | Les tribulations de Marie 9 juin 2016 at 17 h 29 min

    Ahhh ça me fait plaisir de te lire ! un seul mot pour toi : tu vas Y ARRIVER !! on y croit ! Esperluette ça fait partie de toi je n’ai aucun doute que tu parviendras à l’adapter à ta nouvelle vie 🙂 c’est vrai que ça doit faire peur mais c’est normal aussi j’imagine de profiter de ces instants précieux avec ta famille <3 ça ne se vit pas deux fois . Je suis convaincue que tu as tout ce qu'il faut en toi pour faire arriver esperluette là où tu le voudra ! je te souhaite beaucoup de boooost 😉 PS: si tu veux j'ai pleins de podcasts super inspirants sur le business + blogging + femme + famille + créativité ça pourrait te plaire. (et tu pourras gatouner louise et les écouter en même temps 😉 ) bisous <3

    • Reply Laura 13 juin 2016 at 16 h 32 min

      oh ouiiiii les podcats de Mariiiiie ^^ hihi sans déconner, ça m’intéresse. Et puis comme tu dis, je pourrais « gatouner » en même temps (quel joli mot, j’adore!) bises marie

  • Reply Laura 9 juin 2016 at 17 h 29 min

    Coucou Laura,
    Ce n’est déjà pas facile de concilier vie privée et boulot lorsque l’on travaille chez soi alors j’imagine que la limite lorsqu’on devient mère est encore plus difficile à respecter.
    Je suis sûre que tu vas réussir à trouver cet équilibre qui est essentiel <3 En tout cas, je te souhaite le meilleur.
    Bises

    • Reply Laura 13 juin 2016 at 16 h 34 min

      Merci tout plein Laura, en effet c’est une difficile transition, tout n’est qu’affaire de temps je pense 😉 Impatiente je suis ! héhé, bisous !

  • Reply Mariekke 9 juin 2016 at 17 h 27 min

    Oooooh ça me fait un gros pincement au cœur de te lire…
    Récemment à mon compte, j’angoisse déjà à l’idée qu’un jour peut-être je pourrais avoir envie de me multiplier et qu’il faudra gérer les deux à la fois. J’imagine ô combien c’est difficile. La culpabilité d’angoisser, de ne pas gérer, d’avoir l’impression de laisser se faner (très joliment dit) le résultat de ton travail de ces 18 derniers mois…

    Et en même temps, comme tu le dis si bien, faut savoir être indulgent avec soi-même. Et surtout savoir se faire aider. Pour gérer les angoisses, c’est important, mais peut-être aussi sur la gestion de l’entreprise ? N’existe-t-il pas des structures pour accompagner les jeunes entreprises, un peu comme les couveuses pour ceux qui se lancent, mais pour la grande section des entreprises ?

    En tout cas je suis sûre à 100% que tu vas y arriver !! Tu as créé toutes ces belles choses, Louise en première ligne, tu es capable de les faire grandir.

    • Reply Laura 13 juin 2016 at 16 h 39 min

      J’avoue que c’est un cap à surmonter mais après nous ne sommes pas toutes pareilles 😉 Peut-être que cela passera tout seul pour toi. Après, c’est avant tout une histoire de temps et de patience, une période d’adaptation pendant laquelle il faut s’interdire d’angoisser si tout ne roule pas parfaitement (et c’est là que ça part en cacahuète pour moi). A bientôt Marie !

    Laissez moi un petit mot !