Gare à la trompe!

27 juillet 2013
Voyage à Nantes

Voyage sur le grand Eléphant des Machines de l’Île à Nantes

9h30 – L’éléphant dort encore paisiblement sous le grand atelier des Machines de l’Île à Nantes. L’embarquement est prévu à 10h15 pour un voyage de 30minutes à 12 mètres de hauteur… L’animal est impressionnant. Ses 48 tonnes d’acier et de bois sont pour l’instant tout ce qu’il y a de plus silencieux mais ne devraient pourtant pas tarder à se réveiller. 

9h45 – Un puissant barrissement nous fait trembler. Il est réveillé. Ses paupières s’ouvrent lentement, ses oreilles frémissent et sa trompe s’agite. Le voilà qui entame lentement son chemin jusqu’au Carrousel où nous pourrons embarquer sur lui. Mais gare à sa trompe ! Si l’animal est lourd et massif, il est plutôt farceur. Sa lenteur l’empêche peut-être de courir après les enfants qui le taquinent mais il se fait un malin plaisir à les arroser de sa trompe. On vous aura prévenus.

10h15 – Embarquement immédiat à bord de l’éléphant pour un voyage autour des ateliers des Machines de l’Île. Être à l’intérieur du ventre de l’animal donne un peu l’impression d’avoir été englouti mais le spectacle est impressionnant. Le roulis des machines qui s’actionnent, déclenchant le mouvement des pattes ou les manettes pilotées par un habile chef d’orchestre pour actionner la trompe et le jet d’eau sont magiques. Sans parler du travail épatant du bois de la carcasse de l’éléphant, en Tulipier de Virginie. Comme un immense tour de passe-passe, on y croit.

La compagnie La Machine

Les ateliers des machines de l’Île créent de sacrés bestiaires. Tout est conçu sur place, sous les yeux des visiteurs, qui peuvent se faufiler sur les coursives en hauteur des ateliers de création… François Delarozière et Pierre Orefice, concepteurs et savants fous de ce projet, sont issus du spectacle vivant et ont notamment longtemps travaillé pour la Cie du Royal de Luxe. Je garde encore des souvenirs émus de ma première rencontre avec eux au Havre où une gigantesque girafe avait parcouru la ville, accompagnée de son petit géant… Ici, à Nantes, les spectateurs peuvent suivre l’évolution des projets de A à Z, de la genèse des projets (comme aujourd’hui pour l’Arbre aux Hérons dont je vous parlerais dans un prochain article), à leur expérimentation dans le laboratoire d’idées, puis à leur création. Ainsi, certains visiteurs se plaisent à revenir pour suivre l’évolution d’un projet qu’ils considèrent presque comme leur propre bébé… Par ailleurs, l’atelier abrite donc des machinistes qui constituent la Compagnie La Machine, ancrée dans le territoire nantais, à l’origine de nombreux spectacles de rue.

Le lieu, quant à lui, revendique tant son côté industriel, puisque les Machines de l’Île se sont installées dans les anciens chantiers navals, que son penchant poétique, avec des créatures toujours plus folles venues habiter l’espace en pleine mutation qu’est l’Île de Nantes. La rencontre entre l’imaginaire extravagant des créateurs des Machines et le territoire nantais est parfaite. Et bientôt, un arbre démesuré grandira, abritant deux grands hérons… encore une aventure pleine de poésie à venir.

 

Voyage à Nantes Photo

Voyage à Nantes Photo

Voyage à Nantes Photo

Voyage à Nantes Photo

Voyage à Nantes Photo

Voyage à Nantes Photo

Voyage à Nantes Photo

Voyage à Nantes Photo

 

Voyage à Nantes Photo

 

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply Méla 26 août 2013 at 20 h 56 min

    Je confirme…. Grandiose ! On y était encore ce week-end et Cléa s’est éclatée!!! Elle a bien sûr adoré le carroussel…

    • Reply Laura 26 août 2013 at 22 h 28 min

      Et oui, à n’importe quel âge, ça donne le même effet ! 😉

  • Reply sabrina 27 juillet 2013 at 18 h 07 min

    Magnifique….ça fait retomber en enfance ce genre de spectacle 🙂

    • Reply Laura 28 juillet 2013 at 14 h 21 min

      Ce qui est sûr, c’est que les adultes avaient les yeux aussi ébahis que les petits !

  • Reply JuL 27 juillet 2013 at 10 h 19 min

    Magnifique ! Je veux aller à Nantes maintenant… Très sympa l’article.

    • Reply Laura 27 juillet 2013 at 10 h 57 min

      Jul, en effet, tu n’as plus qu’à y aller, c’est vraiment une chouette ville.

  • Reply Mary Faou 27 juillet 2013 at 10 h 12 min

    Quand je pense que j’ai assisté à la première sortie publique de l’éléphant, ça me donne trop envie de retourner à Nantes, je me meurs ici…

    • Reply Laura 27 juillet 2013 at 10 h 57 min

      Quelle chance Mary Faou, la 1ère sortie publique ! Ca a dû être vibrant comme événement !

      • Reply Mary Faou 27 juillet 2013 at 12 h 32 min

        Ah bah j’étais au taquet aussi ! 😀

    Laissez moi un petit mot !