Critique Ciné : Je n’ai pas aimé Les héritiers

1 octobre 2014
Critique Ciné : Les héritiers

Déluge de larmes, scénario attendu. Trop c’est trop.

Dans un lycée en zone sensible, une classe à priori en échec scolaire à cause du comportement déplorable des élèves. C’était sans compter sur le courage d’une professeure d’Histoire Géographie, qui va savoir les impliquer et leur redonner goût en l’école grâce à leur participation collective à un concours national sur le dur thème du système concentrationnaire nazi…

Est-ce le scénario dont les dialogues autant que les rebondissements sont attendus, est-ce la façon de filmer qui n’hésite pas à abuser du plan au ralenti, cadre resserré sur l’élève avec la larme qui coule, du piano voire du violon en sur-abondance, est-ce le dénouement (convenu lui aussi) qui traîne en longueur, des dialogues trop peu écrits … C’est sûrement pour toutes ces raisons que je n’ai pas été touchée par le film de Marie-Castille Mention-Schaar. Ses personnages caricaturaux m’ont éloignée peu à peu de l’histoire (car rassurez vous, l’élève récalcitrante deviendra passionnée par Simone Weil, l’élève muet et introverti deviendra chef de meute et gagnera au bras de fer contre la grande gueule…ect), jusqu’à m’empêcher de m’investir pleinement de la scène de témoignage du (véritable) rescapé des camps nazis, qui aurait pourtant dû me gagner en émotion grâce à un récit réaliste. Passons d’ailleurs sur les plans abusifs des élèves aux mines consternées qui ont failli m’enlever totalement ce moment…

Dans le monde merveilleux des héritiers, les élèves qui étaient des petits monstres irrespectueux deviendront des héros de la mémoire historique. Mais ça, on le savait déjà. Plus pédagogique que cinématographique, ce film m’a laissée imperméable à ce déluge de bons sentiments. Et a provoqué au contraire mon refus implacable de céder à des larmes trop faciles.

Les héritiers de Marie-Castille Mention-Schaar, en salles le mercredi 1er octobre 2014

Film vu en tant que jurée du Grand Prix du Cinéma Elle 2014 : retrouvez mes autres critiques ciné du festival ! Le surprenant Elle l’adore avec Sandrine Kiberlain, le bancal Saint Laurent de Bertrand Bonello & le fabuleux Mommy de Xavier Dolan pour lequel je vous invite à gagner des places sur Esperluette ! N’hésitez plus, venez jouer !

Critique Ciné : Les héritiers Critique Ciné : Les héritiers

Site officiel du film, avec tous les éléments pédagogiques pour les enseignants. 

Retrouvez Esperluette sur facebooktwitterinstagram & pinterest ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Easy Maybe 1 octobre 2014 at 19 h 43 min

    Hello !
    J’ai carrément détesté ce film également, pour le mauvais jeu d’acteur, le scénario médiocre (en tout cas présenté d’une façon médiocre), et comme tu le dis chaque événement est attendu, il n’y a absolument aucune surprise. J’avais simplement envie de quitter la salle tout du long…
    Pourtant, j’avais apprécié l’actrice principale dans « l’art d’aimer ». Dans ce film, elle n’est vraiment pas à son avantage.
    Merci pour ta critique, au plaisir de te lire.

    • Reply Laura 2 octobre 2014 at 9 h 20 min

      Coucou ! Aaaah, je ne suis pas la seule donc ! 😉 Je suis d’accord avec toi sur le gâchis aussi de la (normalement) très bonne Ariane Ascaride. Bon, j’ai quand même envie de dire qu’elle représente la seule et unique raison de ne pas partir avant la fin du film. Juste pour elle. Sinon, grosse déception pour tout le reste du film. Sinon, j’en profite pour te dire que ton blog est vraiment sympa, je viens de le découvrir du coup ! A bientôt

    C'est ici qu'on papote !