Have you met… Anthony de Fresh Radio ?

8 novembre 2013
Fresh Radio

Roulements de tambour, inauguration d’une nouvelle rubrique sur le blog, celles des rencontres avec les gens de la culture !

Etant moi même issue d’une formation culturelle, en cinéma & conception/mise en oeuvre de projets culturels, je me suis toujours demandée lors de mon parcours professionnel, d’où venaient les gens qui font la culture. Quelles ont été leurs formations, leurs envies, leurs moteurs ? Je ne vous l’apprends pas, bien souvent, les talents qui composent le monde culturel et artistique sont passés par des chemins détournés, bien peu débroussaillés pour arriver à leurs fins. Pour finalement s’apercevoir que tout est question de motivation, d’exaltation et d’appétence pour un domaine de l’art & de la culture… Beaucoup de formés sur le tas, entraînés au bout de nombreux stages, à qui on demande toujours plus de qualités, force est de constater que ces métiers demandent un investissement conséquent. Mais avec toutes ces contraintes, toujours plus de candidats. La culture est une drogue. Quand tu commences, impossible de t’arrêter. Voilà mon diagnostic.

Rencontres donc avec ces doux drogués de la culture, fous inspirants qui se sont lancés dans le monde de la culture et en ont fait leur métier. Pour inaugurer cette rubrique, je vous propose de taper la causette avec Anthony, fondateur de la webradio Fresh Radio. Vous l’aurez remarqué, j’ai ajouté le petit player sur la bannière droite du blog afin d’accompagner votre lecture d’une musique de qualité. Alors, Have you met… ?

 

Fresh Radio

http://www.freshradio.org

Fresh Radio

http://www.freshradio.org

 

Bonjour Anthony, peux tu nous définir l’esprit de Fresh Radio en 1 phrase ?

Vous êtes lassés d’entendre sans cesse les mêmes titres à la radio, vous êtes adeptes de musique pop rock au sens large alors vous avez trouvé votre radio sur le net !

Quelle est ton implication au quotidien pour cette radio ?

S’occuper d’une webradio demande énormément de temps, cela n’étant pas mon métier, j’y consacre la plupart de mon temps libre à travailler sur la programmation musicale. J’écoute beaucoup de musique, chaque semaine après avoir fait une sélection de titres il faut insérer les morceaux dans les logiciels d’automatisation et de programmation, les nommer, les mixer. Ces logiciels permettent que certains titres reviennent plus souvent que d’autres, que les enchainements entre les morceaux soit cohérents, que les jingles soit insérés entre les musiques…Fresh Radio est une association, nous possédons un site web qu’il faut aussi mettre à jour, nous sommes associés avec une société qui se charge des espaces publicitaires de la radio avec à chaque heure deux spots pub maximum qui sont diffusés. Nous commençons aussi à développer des partenariats avec des labels, des boites de production de concert. Enfin nous sommes sur les réseaux sociaux et là aussi il y a du travail.

Comment détermines tu la ligne éditoriale de la radio ? Comment choisis tu les titres ?

Il s’agit dans un premier temps de se tenir au courant de l’actualité musicale en lisant beaucoup de sites, de blogs, de magazines sur la musique, je regarde chaque semaine les sorties d’album, je reçois aussi quelques disques que je prends toujours soin d’écouter…Je fais une sélection et je décide plusieurs fois par semaine d’entrer quelques titres dans la playlist de la radio, il ne s’agit jamais de faire un fourre tout mais de trouver une cohérence et une variété dans la Playlist. Fresh Radio s’est constitué une base de morceaux considérés comme cultes, des années 60 à 2000 nous diffusons la majorité des grands classiques pop rock, nous nous efforçons aussi à mettre à jour cette base de données. L’originalité de la programmation musicale de Fresh c’est beaucoup de nouveautés, des morceaux de référence et une originalité dans la sélection qui en font un radio différente.

Tu nous disais que ce n’était pas ton métier principal, alors tu fais quoi ?

Je travaille dans le domaine de l’audiovisuel pour des prestataires et des chaînes de télévision. Je suis « Ingénieur de la vision » mon travail consiste à étalonner les caméras sur un tournage pour les raccorder ensemble. Je travaille parfois avec des directeurs de la photo qui eux créer toute la lumière sur un plateau télé et il s’agit alors pour moi de retranscrire avec les réglages caméras l’image souhaitée par le directeur de la photo, je peux pour cela travailler les teintes de peau, masquer des défauts sur la peau d’un animateur…etc.

Quelle est ta formation principale ?

J’ai un BTS Audiovisuel orienté Vidéo mais pour ce qui est de la radio j’ai tout appris tout seul avec internet.

En effet, pas vraiment ce qui te prédestinait à créer une radio ! Qu’est ce qui t’a motivé ? Comment y es-tu arrivé ?

Déjà à l’âge de 13 ans quand ma voix commençais à peine à muer je me suis inscrit dans une radio associative, j’y animais chaque semaine une émission sur le cinéma en prenant là aussi du temps à sélectionner les musiques à diffuser…C’est là que j’ai commencé a découvrir la musique qui passe aujourd’hui sur Fresh Radio. J’y suis resté plusieurs années puis vers l’âge de 16 ans j’ai toqué à la porte d’une plus grosse radio locale, une radio commerciale qui m’a fait passer des essais, ma voix leur a plu et les week end j’animais les matinales de la radio. Je travaillais aussi en semaine pendant les vacances scolaires sur cette radio. J’aimais l’ambiance, je découvrais les logiciels professionnels de radio, les moyens de mixer et comment créer des publicités locales en studio. C’était vraiment une passion d’y passer tout ce temps et je me voyais continuer dans le domaine de l’audiovisuel pour mes études, ça n’a pas failli j’ai fais un BTS audiovisuel et je me suis spécialisé dans la vidéo mais tout en développant en parallèle le projet de Fresh Radio… Je ne sais pas si c’est le fait d’y avoir travaillé mais j’en avais marre d’entendre sans cesse ce que passent les radios FM, excepté quelques radios, elle fonctionnent toutes pareil, elles regardent le TOP 40 Européen et Américain et font leur programmation autour…ça laisse peu de chances à d’autres courants musicaux et artistes…Sur le net je trouvais qu’il y avait quelque chose à faire, pas mal de webradios existent mais il fallait trouver un format musical différent, c’est là que j’ai commencé à monter Fresh Radio.

Le titre, l’album, l’artiste que tu nous conseilles absolument d’écouter en ce moment, c’est …?

En ce moment j’écoute et je recommande Kid Wise avec le single« Hope », c’est leur premier single, on peut croire qu’ils sont Anglais ou Américains tellement le morceau est bien produit mais ce sont en faites des toulousains, le clip aussi est très réussit. L’album qui tourne pas mal en ce moment chez moi c’est le dernier Arctic Monkeys.

Question sur le vif : La Culture, pour toi, c’est …

Un beau moyen de s’évader

L’objet du quotidien dont tu ne pourrais pas te passer au boulot ?

Mon lecteur MP3 !

Le dernier mot de l’interview est pour toi, je te laisse conclure…

Allez-y, écoutez ! C’est promis vous allez être surpris…

 

Merci Anthony d’avoir répondu à ces quelques questions ! Allez, maintenant, filez tous sur Fresh Radio !

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Emilie 9 novembre 2013 at 19 h 34 min

    Très sympa cet interview ! bon weekend bises 🙂

    • Reply Laura 10 novembre 2013 at 11 h 15 min

      Contente que cela te plaise !

    Laissez moi un petit mot !