Le métro, The Game

8 novembre 2018
Escape Game Le métro, The Game
Et pis d’abord, The Game c’est ma maison maintenant.

Je suis à deux doigts d’y aller en pantoufles. C’est pas que mais The Game, j’ai décrété que c’était un peu ma villégiature. Que veux-tu, il me prend des envies de grandeur, je m’installe quoi.

Bon, attention, j’ai pas posé les valises sans connaître le plan de la baraque hein. J’avais déjà chipé un double des clés dès début 2015. Avec ma bande, on en avait profité pour braquer la banque située au rez de chaussée. Et comme on avait réussi à chiper le jackpot, on en a profité pour continuer sur notre lancée et faire toutes les autres salles. Six au total. Toutes de petites pépites.

Tour du propriétaire : ok

Car il faut le dire, pour avoir écumé pas mal de salles parisiennes, The Game reste vraiment parmi nos enseignes chouchoutes. Chez eux, vous êtes sûrs que vous serez très bien accueillis quelque soit le moment ou l’heure de la mission. Tout est calibré, ultra pensé pour rendre le jeu le plus qualitatif possible. Et maintenant que vous connaissez ma fixette sur la qualité du game mastering dans un escape game, sachez que chez The Game, tous les game masters que nous avons rencontrés se sont investis dans leur mission comme de véritables acteurs ne laissant aucun doute : ce que vous vivez est réel.

En l’occurrence, cette fois-ci, une rame de métro s’est subitement stoppée avant d’arriver à la station Cardinal Lemoine. Il faut à tout prix intervenir pour débloquer la rame avant une collision fatale… Ni une ni deux, les écrous et les tournevis étant notre spécialité, on fonce dans la rame. Le décor est complètement hallucinant. Nous savions qu’il s’agissait d’une véritable rame de métro mais l’effet est réellement saisissant. Je pense que c’est la première fois que je n’ai pas cherché d’emblée quelle pourrait être la seconde salle à ouvrir, et pour cause, on pourrait y rester tout l’escape game tant l’histoire y est spectaculairement scénarisée. Il y a de la tension, pas énormément de fouille, un peu de stress, un seul cadenas et très original en plus, beaucoup de logique et un scénario de jeu très fluide. Attendez vous à de jolies surprises qui rendent l’histoire encore plus vraie. Des rebondissements, des éléments très « réels » qui ponctuent l’aventure.

Notre équipe aura été très efficace, l’intervention a été bouclée en 50 minutes piles ! Sans être d’une difficulté folle mais sans se tourner les pouces non plus, après plus de 30 escape games à notre compteur, on ne s’est pas ennuyés une seule seconde et je le compte même parmi mes préférés. Il est étonnant, surprenant, ultra immersif et ultra bien pensé. Sachez aussi que la salle existe en double, à l’identique, vous permettant ainsi avec vos amis de vous affronter en duel en même temps ! Pourquoi passer à côté d’un peu de pression supplémentaire ?

Terrasse avec vue

Notre prochaine mission ? Réserver la dernière salle qu’il nous reste à faire chez The Game et pas des moindres, L’Avion. Paraît-il que le décor y est totalement fou…on a hâte. Enfin, une nouvelle salle ouvrira courant 2019. On ne connaît pas le thème, qui comme à chaque fois chez The Game sera annoncé juste avant son ouverture pour éviter les spoilers.

Signature de bail : ok

Raison de plus pour camper chez The Game. N’insistez pas, je ne partirais pas.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

C'est ici qu'on papote !