Le Jardin des Plumes, Eric Guérin

6 septembre 2015
Eric Guerin, le jardin des plumes
Eric Guérin, merci !

Cher Eric Guérin,

Toi qui m’a fait manger de la langue de porc… Oui car il faut bien commencer par là, les miracles, ça n’arrive pas tous les jours. Toi qui a tordu mes principes culinaires & avec qui j’ai aimé me laisser porter au gré d’un menu à multiples assiettes, j’aimerais te dire merci !

Il faut que je t’avoue une chose. J’ai récidivé.

Oui mais voilà, je ne pouvais pas m’en tenir à mon expérience de La Mare aux Oiseaux, les piafs avaient bien trop été à la hauteur pour que je ne veuille pas instantanément renouveler l’aventure à plumes. C’est donc avec tous mes souvenirs en provenance de la Brière que je me suis rendue au Jardin des Plumes à Giverny, bien plus près de mon propre poulailler tu avoueras.

Bon, certes, nous n’avons pas été accueillis par Monsieur la grue Robert (?) -que j’aurais aimé appeler Léon- et je resterais malgré tout totalement amoureuse du décor magique de la Mare aux Oiseaux mais quel plaisir de retrouver à nouveau ta cuisine !

Nous avons opté pour un menu dégustation parce qu’on aime bien découvrir pleins de choses. Et parce qu’on te fait confiance aussi hein. Un apéro & 6 plats plus tard, les piafs volaient autour de nous, aux petits soins, mais n’étaient pas dans l’assiette, plus tournée vers la mer. A mon grand bonheur. Il faut que je te dise à quel point je suis tombée en amour pour ce petit goût de curry délicatement posé sur les moules, parsemée de pickles de chou fleur rose vif. Un tableau pour les yeux, et surtout beaucoup de bonheur dans mon ventre tiens. Je ne parlerais pas de cette langoustine mariée au goût délicat du beurre de fane de radis et à la rhubarbe -un délice- ni de ce thon mariné à la japonaise associé au granité de pastèque et à la betterave… Côté terre, tu as quand même réussi à me faire manger une pièce de boeuf. Peut-être grâce à cette merveilleuse sauce à l’hibiscus. Ah ! Et j’oubliais… ce dos de merlan tout en contrastes, avec le goût puissant de l’olive verte twisté par la fraîcheur et l’acidulé de la fraise des bois, un de mes plats préférés avec les moules & la langoustine. Mention spéciale au piaf en chef chargé des boissons, qui a préféré ne piailler que très peu pour laisser parler toute la beauté de son vin…

Quand est arrivée l’heure du dessert, nos ventres étaient déjà bien repus. Et pourtant, j’avais pris la précaution de ne pas -trop- succomber à la quintessence du beurre -un avis purement personnel que je partage aussi avec mon papa- …le fameux beurre Bordier demi-sel posé à disposition sur la table. Abricot-Romarin. Un dessert que je n’aurais jamais choisi de moi même sur la carte. Erreur ! Moi qui n’avait plus de place, je me suis réjouie du mariage très fin des saveurs et j’ai profité de ce dessert avec plaisir.

Quand le café est arrivé avec encore quelques douceurs, j’avoue m’être enfin reposée sur mon acolyte, bien trop heureux de pouvoir m’aider sur ce petit bout de tarte au citron.

Chef Eric Guérin, merci pour cette escale, tes piafs ont encore une fois assuré le vol sans y perdre de plumes.

 

Si vous aussi vous voulez goûter aux délices du chef Eric Guérin, 2 adresses s’offrent à vous. Dans les 2 lieux, je ne peux que vous recommander de vous laisser bercer par le menu dégustation, un excellent rapport qualité prix pour voyager au travers de la cuisine 1 étoile de ce chef.

  • La Mare aux Oiseaux, un cadre magnifique au milieu du parc régional de la Brière que je vous recommande chaudement. Menu dégustation à 105€ pour un voyage en 9 plats.
  • Le Jardin des Plumes, à Giverny. Menu dégustation à 75€ pour un voyage en 6 plats.

 

♡ Le Jardin des Plumes à Giverny ♡

Eric Guerin, le jardin des plumes Eric Guerin, le jardin des plumes Eric Guerin, le jardin des plumes

 

♡ Moules avec une déclinaison autour du chou-fleur, notamment en version pickles rose vif & petits croutons au curry ♡

Eric Guerin, le jardin des plumes

 

♡ Thon mariné, granité pastèque et betterave

♡ Dos de merlan, concassé d’olives vertes, fraises des bois, asperges vertes, petites pommes de terre & fromage…

♡ Pavé de boeuf, haricots blancs, sauce à l’hibiscus

♡ Abricots marinés, macaron à l’abricot, blanc manger à l’amande, glace au romarin

Eric Guerin, le jardin des plumes

 

♡ Langoustine et son crémeux de langoustine, radis, beurre de fanes, rhubarbe et algues bretonnes ♡

Eric Guerin, le jardin des plumes

 

 

Photos du Jardin des Plumes provenant de la page facebook du restaurant.

 

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Sarah - Les Jolis Mondes 6 septembre 2015 at 22 h 35 min

    Hmmm ! Tout ça m’a l’air délicieux dis donc. Et j’aime beaucoup le nom du restaurant, c’est poétique. En plus Giverny, c’est tout juste entre Paris et chez mes parents, j’y ferai bien un saut bientôt. Pas sûre de manger de la langue de porc par contre mais il ne faut jamais dire jamais 🙂

    • Reply Laura 7 septembre 2015 at 6 h 21 min

      La langue de porc c’était à La Mare aux Oiseaux 😉 Et puis en début de repas ils te demandent si il y a des choses que tu ne supportes pas du tout donc tu peux y aller confiante ! 😉

      • Reply Sarah - Les Jolis Mondes 11 septembre 2015 at 2 h 40 min

        Ah parfait ! Si je teste Le Jardin des Plumes je te dirai ce que j’en ai pensé 🙂

    Laissez moi un petit mot !